Une limite de notre cerveau dont il faut avoir conscience…

Dans tout apprentissage, il est important de comprendre qu’aucun cerveau humain ne peut faire deux choses en même temps si celles-ci requièrent de l’attention. Et ceci quelle que soit la nature de cet apprentissage (qu’il s’agisse de l’écriture ou de la lecture pour les enfants, mais aussi de n’importe quelle autre activité : artistique, sportive, manuelle etc.).

Cela est physiologiquement impossible !

Je le répète du reste souvent dans les formations (et je développe cela en utilisant la métaphore de la planche et des clous) car il est très important, indispensable je dirais, d’en tenir compte au risque de perdre beaucoup trop de temps dans l’élaboration de nos projets, voire de ne pas parvenir aux résultats escomptés.

Je me souviens qu’un jour, lors d’un séminaire que j’animais, lorsque j’expliquais cela, une stagiaire m’a affirmé que je me trompais car son oncle était tout à fait capable de penser à deux choses à la fois.

En effet, m’a t-elle dit, il pouvait écrire simultanément une phrase de la main gauche en français et la même phrase de la main droite en anglais.

En fait, à moins que son oncle fût un extra-terrestre ;-), il était simplement capable d’alterner rapidement entre ces deux actions : écrire de la main gauche en français et de l’autre en anglais.

Le cerveau va créer des automatismes

Alors pour palier à cette insuffisance, notre cerveau va donc créer des automatismes.

Souvenez-vous, lorsque vous êtes montés sur une bicyclette pour la première fois, vous aviez besoin de toute votre concentration pour garder votre équilibre. Lorsque vous avez fait du ski ou conduit une voiture pour la première fois, il ne fallait pas vous distraire tellement vous aviez besoin de vous concentrer, d’être attentif !

Et maintenant, vous faites du vélo, vous faites du ski ou vous conduisez votre voiture en discutant avec des amis, parce que les gestes que vous avez répétés si souvent sont devenus des automatismes.

Il est évident que si notre cerveau ne fonctionnait pas de cette manière, s’il ne créait pas ces automatismes, si nous n’avions pas cette capacité d’adaptation, nous ne serions pas ce que nous sommes ! Il n’y aurait eu aucune évolution possible chez tous les êtres vivants.

J’ai trouvé une conférence très intéressante sur YouTube (voir le lien ci-dessous) qui est animée par Caroline Huron, médecin et chercheuse en sciences cognitives. Elle propose au début de cette vidéo (dans les 3 premières minutes) une petite expérience intéressante que je vous incite vivement à faire. La suite est très instructive également si vous avez le temps de la visionner en entier (la vidéo entière dure 11 mn 37).

Voici le lien de la vidéo de la conférence du Dr Caroline Huron :

https://www.youtube.com/watch?v=hNERzZDZT68

À très bientôt donc pour de nouvelles aventures…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.